[J-101] Séquence nostalgie…

[J-101] Séquence nostalgie…
Nous voici déjà au 4ème message et la semaine passée je vous ai promis un cadeau. Vous le trouverez à la fin de ce billet.
 
  101
Mercredi 13 juillet 2011
 Bonjour,
Nous voici déjà au 4ème message et la semaine passée je vous ai promis un cadeau. Vous le trouverez à la fin de ce billet.
Tout d’abord toutes nos excuses ;nous n’avons pas encore exploité toutes vos propositions reçues sur TSEEAC.LEGUIDE (arobase) gmail.com ; nous avons préféré nous concentrer sur le CADEAU que nous vous faisons aujourd’hui, pour récompenser votre fidélité !
Nous avons souhaité revivre ce formidable moment de la création du guide.
Dans ce but, nous avons interviewé quelques pionniers de ce guide, tels que Pascal VIGOUROUX, coordonnateur information aéronautique au SNA Nord à Lille, mais aussi Loïc MALLART, inspecteur des aérodromes polynésiens à Tahiti…

> Quel était votre objectif en sortant ce premier guide ?Pascal : On voulait valoriser le corps, les métiers, les agents et donner une synthèse (un Guide, donc) qui fasse masse. En plus, c’était un formidable vecteur de communication (interne et externe), que les TSEEAC réclamaient à cor et à cri.
> Quelle ambiance y avait-il dans le comité de rédaction ?Loïc : Une saine émulation régnait dans ce groupe, nordiste à l’origine, qui a permis d’élargir le périmètre de ce guide embryonnaire.
> Avez-vous une anecdote particulière à nous raconter sur cette épopée, un événement qui vous a marqué ?Loïc : Pour la première relecture, le BRIA de Lille a servi de salle de rédaction avec ce jour-là une équipe renforcée et la présence de contributeurs de tout l’hexagone.
> Vous souvenez-vous de ce qui faisait l’actualité à l’époque ?Loïc : On sortait tout juste du protocole 2000 et on voulait que les TSEEAC sachent comment ça s’était passé, qu’il reste une trace. Sinon professionnellement, j’étais au district Pays de Loire à Nantes.
> Que vous a apporté ce premier Guide ?Pascal : Il m’a permis d’avoir un référentiel disponible partout avec moi (en ce temps, internet balbutiait encore !). Loïc : Je notais même aussi les modifications directement sur les pages !
> Concrètement, comment cette publication a été ressentie par les personnels ?Pascal : Certains étaient jaloux (de ne pas avoir eu l’idée), d’autres m’ont demandé un exemplaire, beaucoup étaient enfin soulagés d’avoir cette bouée comme support réglementaire… Loïc : …et immédiatement les lecteurs nous ont imploré d’actualiser ce précieux fonds documentaire, ce que nous avons fait après chaque protocole DGAC.
> Et maintenant ?Pascal : Et maintenant, chaque lecteur passant sur le site internet de l’UTCAC peut acquérir ce guide pour un prix modique (NDLR : inférieur même au coût d’impression). Loïc : Je connais d’ailleurs au moins 3 agents (des anciens militaires comme Christophe Porta, et même un ancien enseignant polynésien de mathématiques) qui ne seraient pas TSEEAC à l’heure actuelle, s’ils n’avaient pas découvert ce « diamant » sur le site de l’UTCAC. (NDLR : Dépêchez-vous il n’en reste plus que très peu de disponibles).
Tiens eh ben des traces de cette époque, il en reste…En voici une justement sur ce fameux protocole 2000. Le SATAC, accompagné de certains autres syndicats, avait réussi une nouvelle fois à faire reculer l’administration qui déjà à l’époque voulait maintenir plus longtemps les TSEEAC en 1ère affectation (sorties ÉNAC).
Voici le cadeau du jour en lien avec cet événement >>> télécharger le cadeau
Bien. Demain c’est le 14 juillet ; vous célébrerez la Fête Nationale ! Nous aussi, on vous réserve un cadeau de taille, un cadeau historique ! Un feu d’artifice !!! …en noir et blanc 😉

À lire aussi

thumbnail of Résolution Générale et nouveau CN UTCAC 2022

Congrès de l’UNSA UTCAC

Le Congrès 2022 de l’UNSA UTCAC s’est déroulé du 17 au 19 mai 2022 à …