Communiqué de l’UNSA : trouver une solution pour prendre en compte le malaise de l’encadrement à la DGAC

Communiqué de l’UNSA : trouver une solution pour prendre en compte le malaise de l’encadrement à la DGAC
Les Etats Généraux ingénieurs, cadres et experts (rebaptisés, subrepticement Etats Généraux des Métiers du Management et de l’Expertise (EG MME) par la DGAC) tels qu’ils sont organisés ne donnent pas satisfaction.Pour l’UNSA, tous les aspects liés à l’exercice des fonctions d’expertise et d’encadrement, doivent être étudiés, en particulier, les problématiques vécues par les TSEEAC en second segment de carrière, par les IEEAC et par les ATTAAC.
Sur le plan statutaire, l’UNSA : – réaffirme son opposition au principe d’un corps unique d’encadrement, – exige, en conséquence, l’abandon du projet de création du corps des ICEAC sur lequel il n’y a, finalement, pas d’accord – attend, en revanche :        – une modification du statut des IEEAC comprenant une amélioration des conditions d’avancement,        – la création d’un GRAF, mais aussi l’intégration des agents TSEEAC-CTAC et  ATTAAC qui exercent des fonctions techniques,          en prenant en compte leur situation de carrière actuelle, notamment sur les plans indiciaire et indemnitaire.
Les Etats Généraux ingénieurs, cadres et experts (rebaptisés, subrepticement Etats Généraux des Métiers du Management et de l’Expertise (EG MME) par la DGAC) tels qu’ils sont organisés ne donnent pas satisfaction.Pour l’UNSA, tous les aspects liés à l’exercice des fonctions d’expertise et d’encadrement, doivent être étudiés, en particulier, les problématiques vécues par les TSEEAC en second segment de carrière, par les IEEAC et par les ATTAAC.
Sur le plan statutaire, l’UNSA :- réaffirme son opposition au principe d’un corps unique d’encadrement,- exige, en conséquence, l’abandon du projet de création du corps des ICEAC sur lequel il n’y a, finalement, pas d’accord- attend, en revanche :     – une modification du statut des IEEAC comprenant une amélioration des conditions d’avancement,     –  la création d’un GRAF, mais aussi l’intégration des agents TSEEAC-CTAC et ATTAAC qui exercent des fonctions techniques,        en prenant en compte leur situation de carrière actuelle, notamment sur les plans indiciaire et indemnitaire.
Lire le Communiqué de l’UNSA (UNSA ICNA, UNSA IESSA et UTCAC) du 18 juin 2012

À lire aussi

Licence ANSO et licence AMS : un double-danger !!

Le Directeur de la DSNA a répondu défavorablement à la demande de l’UNSA UTCAC d’inscrire …