L’UTCAC ne participe pas à la réunion relative à la répartition de la prime exceptionnelle

L’UTCAC ne participe pas à la réunion relative à la répartition de la prime exceptionnelle
L’UTCAC avait demandé, lors du CT DGAC du 15 février dernier, que les documents de travail de l’administration lui soient adressés avant que la réunion ait lieu, afin de décider de sa participation à cette réunion. Le vendredi 16, l’UTCAC a constaté qu’il n’avait rien reçu.L’UTCAC ne participe donc pas à cette réunion destinée à étudier la répartition d’une prime dont les montants ont été fixés arbitrairement par la DGAC, sans aucune concertation.L’UTCAC a rappelé à la DGAC ses interventions au cours du CT DGAC.Cette répartition inique ne correspond : – ni à une compensation du gel des primes lié à la suppression de l’indexation (puisque les TSEEAC sont dans la même grille EVS que les ICNA et IESSA), – ni au retour catégoriel (les effets de la RGPP ne sont pas répartis comme les montants annoncés),- ni à une approche professionnelle (des TSEEAC sont contrôleurs et ont participé à l’écoulement du trafic mais sont ignorésau profit des seuls ICNA – y compris ceux qui ne contrôlent pas ou plus !! – des TSEEACsont sur des postes d’encadrement ouverts en recouvrement avec les corps techniquesde catégorie A mais sont classés à la hauteur des assistants d’administration),.- ni statutaire(les ATTAAC et IEEAC ne sont pas considérés comme les ICNA, alors qu’ils sont de catégorie Aalors que les PN sont classés au même niveau que la catégorie A (hors ICNA)),- etc.
L’UTCAC avait demandé, lors du CT DGAC du 15 février dernier, que les documents de travail de l’administration lui soient adressés avant que la réunion ait lieu, afin de décider de sa participation à cette réunion. Le vendredi 16, l’UTCAC a constaté qu’il n’avait rien reçu.L’UTCAC ne participe donc pas à cette réunion destinée à étudier la répartition d’une prime dont les montants ont été fixés arbitrairement par la DGAC, sans aucune concertation.L’UTCAC a rappelé à la DGAC ses interventions au cours du CT DGAC.Cette répartition inique ne correspond : – ni à une compensation du gel des primes lié à la suppression de l’indexation (puisque les TSEEAC sont dans la même grille EVS que les ICNA et IESSA), – ni au retour catégoriel (les effets de la RGPP ne sont pas répartis comme les montants annoncés),- ni à une approche professionnelle (des TSEEAC sont contrôleurs et ont participé à l’écoulement du trafic mais sont ignorésau profit des seuls ICNA – y compris ceux qui ne contrôlent pas ou plus !! – des TSEEACsont sur des postes d’encadrement ouverts en recouvrement avec les corps techniquesde catégorie A mais sont classés à la hauteur des assistants d’administration),.- ni statutaire(les ATTAAC et IEEAC ne sont pas considérés comme les ICNA, alors qu’ils sont de catégorie Aalors que les PN sont classés au niveau de la catégorie A (hors ICNA)),- etc.

À lire aussi

GS 32 heures du 26 septembre 2022

Le GS 32 heures était organisé le 26 septembre 2022, c’est à dire à dire …