CAP TSEEAC : le grand n’importe quoi !!

CAP TSEEAC : le grand n’importe quoi !!

En décembre 2013, au cours de la dernière CAP TSEEAC, l’UTCAC s’était étonnée que des « règles de priorité » dans la gestion des cas individuels, liées aux restructurations prévues par le protocole, apparaissent brutalement, sans qu’à aucun moment les représentants des personnels (nationaux ou en CAP) ne soient, au préalable, consultés.
L’UTCAC avait dénoncé ces inégalités, dont les signataires s’étaient rendus complices : l’ensemble des personnels n’avait pas « bénéficié » du même niveau d’information et certains avaient même été « plus prioritaires que d’autres ».
Ces magouilles honteuses doivent cesser !!

En décembre 2013, au cours de la dernière CAP TSEEAC, l’UTCAC s’était étonnée que des « règles de priorité » dans la gestion des cas individuels, liées aux restructurations prévues par le protocole, apparaissent brutalement, sans qu’à aucun moment les représentants des personnels (nationaux ou en CAP) ne soient, au préalable, consultés.
L’UTCAC avait dénoncé ces inégalités, dont les signataires s’étaient rendus complices : l’ensemble des personnels n’avait pas « bénéficié » du même niveau d’information et certains avaient même été « plus prioritaires que d’autres ».
Ces magouilles honteuses doivent cesser !!
Lire le télégramme N°2014-014 du mardi 20 mai 2014Lire la déclaration préalable UTCAC à la CAP TSEEAC de décembre 2013

À lire aussi

Protocole DGAC : Les emplois fonctionnels techniques

L’UNSA UTCAC vous explique chapitre par chapitre les quelques avancées obtenues, pointe les dangers identifiés …