Spécial retraites

Spécial retraites
Alors que nous pourrions être en train de négocier des mesures spécifiques à la DGAC pour prendre en compte le montant de nos primes, l’attitude de certains a fortement freiné (voire stoppé) la logique protocolaire qui prévaut pourtant à la DGAC depuis plus de 20 ans. En tous cas, chacun a pu constater que, dans le dossier de la réforme des retraites, une fois encore, les fonctionnaires sont montrés du doigt et qualifiés de privilégiés. Comme diraient certains, « la ficelle est grosse », parce que vouloir comparer la pension des fonctionnaires à la seule retraite de base (assurance vieillesse) des salariés du privé est une imposture qu’il faut dénoncer. Lire la suite : Le Télégramme n° 19 du 3 mai 2010
Alors que nous pourrions être en train de négocier des mesures spécifiques à la DGAC pour prendre en compte le montant de nos primes, l’attitude de certains a fortement freiné (voire stoppé) la logique protocolaire qui prévaut pourtant à la DGAC depuis plus de 20 ans. En tous cas, chacun a pu constater que, dans le dossier de la réforme des retraites, une fois encore, les fonctionnaires sont montrés du doigt et qualifiés de privilégiés. Comme diraient certains, « la ficelle est grosse », parce que vouloir comparer la pension des fonctionnaires à la seule retraite de base (assurance vieillesse) des salariés du privé est une imposture qu’il faut dénoncer. Lire la suite : Le Télégramme n° 19 du 3 mai 2010

À lire aussi

Licence ANSO et licence AMS : un double-danger !!

Le Directeur de la DSNA a répondu défavorablement à la demande de l’UNSA UTCAC d’inscrire …