GT intégration des agents contractuels : un GT très spécial !

GT intégration des agents contractuels : un GT très spécial !
Le 31 mai dernier, l’UNSA, par la voix de l’UTCAC, a fait une mise au point, en début de séance de la 5ème réunion du GT sur l’intégration des agents contractuels (consultable sur le site www.utcac.fr).Non, ni l’UTCAC , ni l’UNSA ne sont opposées à l’intégration des agents contractuels !Par contre, la méthode choisie par la DGAC laisse pantois !!  Ce GT est le théâtre de demandes farfelues et de surenchères démagogiques des uns et des autres, et aussi de nombreux revirements de l’administration !La méconnaissance des métiers exercés par les personnels et l’absence de précautions quant aux équilibres internes des corps sont consternants !! Les injustices qui en découlent sont inacceptables.
En fin de réunion, la CGT a quitté la salle, estimant ne pas être suffisamment écoutée.Si l’UTCAC continue à participer, c’est dans un seul but : tenter d’éviter le pire ! 
Le 31 mai dernier, l’UNSA, par la voix de l’UTCAC, a fait une mise au point, en début de séance de la 5ème réunion du GT sur l’intégration des agents contractuels (consultable sur le site www.utcac.fr).Non, ni l’UTCAC , ni l’UNSA ne sont opposées à l’intégration des agents contractuels !Par contre, la méthode choisie par la DGAC laisse pantois !!  Ce GT est le théâtre de demandes farfelues et de surenchères démagogiques des uns et des autres, et aussi de nombreux revirements de l’administration !La méconnaissance des métiers exercés par les personnels et l’absence de précautions quant aux équilibres internes des corps sont consternants !! Les injustices qui en découlent sont inacceptables.
En fin de réunion, la CGT a quitté la salle, estimant ne pas être suffisamment écoutée.Si l’UTCAC continue à participer, c’est dans un seul but : tenter d’éviter le pire ! 
Lire le Télégramme N°2102-036 du mercredi 6 juin 2012    lire la mise au point de l’UNSA

À lire aussi

GS 32 heures du 26 septembre 2022

Le GS 32 heures était organisé le 26 septembre 2022, c’est à dire à dire …