Elections : Jeu de dupes pour les cadres et les experts

Elections : Jeu de dupes pour les cadres et les experts

La question des cadres et des experts se pose depuis de nombreuses années à la DGAC.La DGAC, tous services confondus, possède un grand nombre d’experts sur le plan national mais aussi, depuis quelques années sur la scène européenne ou internationale.

Les cadres sont tant bien que mal identifiés et ont quelques moyens d’être reconnus, mais il reste beaucoup de progrès à faire pour une véritable reconnaissance de la charge réelle des agents concernés.
Les experts quant à eux, sont les parents pauvres du système. Pire, alors que tout le monde apprécie leur travail, les parcours de carrière imposés les obligent, s’ils veulent progresser sur le plan statutaire, à quitter à leur emploi (généralement pour une poste de manager), ce qui entraîne une perte de compétences et un affaiblissement de la DGAC.

La question des cadres et des experts se pose depuis de nombreuses années à la DGAC.La DGAC, tous services confondus, possède un grand nombre d’experts sur le plan national mais aussi, depuis quelques années sur la scène européenne ou internationale.

Les cadres sont tant bien que mal identifiés et ont quelques moyens d’être reconnus, mais il reste beaucoup de progrès à faire pour une véritable reconnaissance de la charge réelle des agents concernés.
Les experts quant à eux, sont les parents pauvres du système. Pire, alors que tout le monde apprécie leur travail, les parcours de carrière imposés les obligent, s’ils veulent progresser sur le plan statutaire, à quitter à leur emploi (généralement pour une poste de manager), ce qui entraîne une perte de compétences et un affaiblissement de la DGAC.
Lire le Bulletin N°005 spécial Elections

À lire aussi

GS 32 heures du 26 septembre 2022

Le GS 32 heures était organisé le 26 septembre 2022, c’est à dire à dire …