GS 32 heures : sous le maquillage, toujours des cicatrices !!

GS 32 heures : sous le maquillage, toujours des cicatrices !!

Le GS 32h s’est réuni le 8 juillet, peu après la « finalisation » du plan d’affectation des contrôleurs soumis à la mobilité forcée. Premier constat : malgré le « redéploiement des compétences », la pénurie subsiste !
Il manque plus de contrôleurs sur les aérodromes de groupe F et G (15 pour un BO global de 354) que dans l’ensemble des approches de groupes A à E (14 pour un BO global de 1256) !!
Il faut dire que les tableaux utilisés par l’administration pour gérer les TSEEAC  sont de plus en plus confus et illisibles et ont démontré leurs limites !

Le GS 32h s’est réuni le 8 juillet, peu après la « finalisation » du plan d’affectation des contrôleurs soumis à la mobilité forcée. Premier constat : malgré le « redéploiement des compétences », la pénurie subsiste !
Il manque plus de contrôleurs sur les aérodromes de groupe F et G (15 pour un BO global de 354) que dans l’ensemble des approches de groupes A à E (14 pour un BO global de 1256) !!
Il faut dire que les tableaux utilisés par l’administration pour gérer les TSEEAC  sont de plus en plus confus et illisibles et ont démontré leurs limites !
Lire le Télégramme N°2014-025 du mardi 8 juillet 2014

À lire aussi

Lancement de la première mobilité au fil de l’eau pour 2024 – (FIDELO 2024-1)

La première campagne de mobilité au fil de l’eau pour l’année 2024 (FIDELO 2024-1) est …